COMPAGNIE
LA RUMEUR
CRÉATION
Du 20 juin
au 18 août
Le Repaire est un lieu de création privé et non subventionné créé par l’équipe artistique de la compagnie La Rumeur avec la volonté d’accueillir des artistes dans des conditions techniques professionnelles avec une mise à disposition d’espaces et de matériel technique. Il n’est pas demandé au public de droit d’entrée aux spectacles et aux expositions, simplement une participation libre qui est reversée aux artistes.







COMPAGNIE LA RUMEUR. LE REPAIRE
Durant vingt-cinq ans la compagnie La Rumeur a résidé en banlieue parisienne dans un lieu qu’elle avait créé, l'Usine Hollander. Une ancienne usine reconvertie en salle de spectacle. Elle était subventionnée par le Ministère de la Culture, la Région Île-de-France, le Département du Val-de-Marne et la Ville de Choisy-le-Roi. La compagnie s'est consacrée à un répertoire contemporain et à la création d'œuvres originales (écritures au plateau). L’esthétique de la compagnie se situe au croisement de la danse et du théâtre. Un théâtre visuel et performatif où les images, le son, la scénographie et les costumes sont essentiels.
Elle est implantée désormais tous les étés à Brandonnet en Aveyron au Repaire, C’est dans un corps de ferme transformé en lieu de spectacle qu’elle poursuit son travail de création.






Spectacles créés par PATRICE BIGEL metteur en scène et directeur artistique de la Compagnie La Rumeur.

L’ETERNEL AMOUREUX, LA NUIT DU PLAISIR DIFFERENT, CIRCUITS CLANDESTINS, LES LIBERTINS, FLAGRANT-DELIT DE MENSONGE
Ces spectacles sont des créations fortement imprégnées par le courant de théâtre-danse. Ils sont joués à Paris, en France : Festival d’Ales, Festival d’Avignon, Festival de Grenoble et à l’étranger Theater der Welt à Hambourg, Festival de Sarrebrück, Théâtre 140 à Bruxelles, Festival de Chicago, Festival de Montevideo, Festival de Caracas, Bogota, Lima, Santiago du Chili, Montevideo
L’HISTOIRE DU SOLDAT de Stravinsky et Ramuz. Création Centre dramatique de La Courneuve
TRAGEDIE CELESTE d’après Le Concile d’Amour d’Oscar Panizza, création festival Emergences. Théâtre National de Bretagne Rennes.
Tournée en France
LA NUIT création Théâtre de Choisy-le-Roi.
LE CID opéra de Massenet création Théâtre des Arts à Rouen.
DRAMEN d’après De l’Aube à Minuit de Georg Kaiser création TNB à Rennes. Tournée en France et à l’étranger
LE COCU MAGNIFIQUE de Fernand Crommelynck création Théâtre de Choisy-le-Roi.
DOM JUAN de Molière création Théâtre de Choisy-le-Roi. Tournée en France.
LA GREVE création Théâtre de Choisy-le-Roi.
L’AVARE de Molière création Stadtheater de Giessen en Allemagne.
TABLEAUX ANTHROPOMETRIQUES création Théâtre Artistic-Athévains à Paris. Tournée aux Pays-Bas.
RIDEAU création Rencontres des Cultures Urbaines, Grande Halle de La Villette à Paris
LA 37ème MINUTE création Usine Hollander à Choisy-le-Roi.
TARTUFFE de Molière création Stadtheater de Giessen en Allemagne.
BIEN DES NUITS NOUS ONT SEPARES création Festival Intercity/Paris à Florence en Italie.
L’ECOLE DES FEMMES de Molière création Stadtheater de Giessen en Allemagne.
MEMOIRE création à l’Usine Hollander.
KIKI d’après LA CHASSE AUX RATS de Peter Turrini création Usine Hollander.
MORT A VENISE opéra de Benjamin Britten création Opéra de Lübeck en Allemagne.
BIOGRAPHIE : UN JEU de Max Frisch création Usine Hollander.
DON JUAN REVIENT DE GUERRE de Odön von Horvath création Usine Hollander.
ROBERTO ZUCCO de Bernard-Marie Koltes création Usine Hollander.
CARMEN opéra de Georges Bizet création Opéra de Lübeck en Allemagne.
PUSH UP de Roland Schimmelpfennig création Usine Hollander. Reprise Théâtre 140 à Bruxelles.
ATTEINTES A SA VIE de Martin Crimp création Usine Hollander.
TABLEAU D’UNE EXECUTION d’Howard Barker création Usine Hollander.
MARIVAUX création Usine Hollander.
NATURE MORTE DANS UN FOSSÉ de Fausto Paravidino création Festival INTERCITY à Florence en Italie. Reprise Usine Hollander
À LA VEILLE DE CETTE RENCONTRE AUCUN PROBLEME N'A ÉTÉ RÉGLÉ création de théâtre-danse. Usine Hollander. Teatro della Limonaia. Italie.
ET LE LENDEMAIN NON PLUS création Usine Hollander
SANS LA GAITÉ SANS LES AMOURS TRISTEMENT VOUS PASSEZ VOS JOURS d'après l'œuvre d'Henry Monnier création Usine Hollander
AU BORD DE LA ROUTE de Patrice Bigel et Alison Cosson création Usine Hollander. Festival d'Avignon.
DEADLINE de Patrice Bigel et Alison Cosson création Usine Hollander
SENZA TEMPO de Patrice Bigel création théâtre-danse Usine Hollander
FLAGRANT-DÉLIT DE MENSONGE de Valérie Deronzier et Patrice Bigel. recréation Usine Hollander
FOI AMOUR ESPÉRANCE de Ödön von Horvàth création Usine Hollander
DÉJÀ LA FIN ? de Henri-René Lenormand, Alison Cosson création Usine Hollander
PIÈCE EN PLASTIQUE de Marius von Mayenburg création Usine Hollander. Tournée en Italie
UN FIGLIO DEL NOSTRO TEMPO à partir du texte de Ödön von Horvàth création Usine Hollander. Tournée en Italie
DIEU EST UN DJ de Falk Richter création Usine Hollander
JE TE REGARDE Alexandra Badea création Usine Hollander
ECHAPPER d'après le roman de Lionel Duroy création dans le cadre des manifestations du 44 à Bédoin, Vaucluse
TOUT DOIT DISPARAITRE. UN JOUR Performance- Exposition création Usine Hollander
Le Repaire est une ancienne ferme située en Aveyron, près de Rodez à 10km de Villefranche-de-Rouergue sur la commune de Brandonnet au lieu-dit La Garrigue. Depuis deux ans la compagnie a investi ce lieu sur un territoire rural pour y faire exister durant la saison estivale un espace dédié à la culture et aux pratiques artistiques. Chaque printemps la ferme ouvre ses portes et propose des rencontres avec des artistes, des équipes professionnelles mais aussi amateurs. Ces échanges se poursuivent durant l'été. La ferme devient lieu de spectacles, d'expositions, de résidences, de stages. Les artistes et le public s'y croisent et partagent des moments de convivialité autour de propositions artistiques variées.
RÉTRO/SPECTIVE
du 29 avril au 15 août 2023






STAGE DE THÉÂTRE
29 et 30 avril
Stage dirigé par Patrice Bigel metteur en scène, au cours duquel différentes techniques de l’entraînement au jeu de l'acteur sont abordées



RÉSIDENCE DE LYCÉENS
du 15 au 23 mai
REPRÉSENTATIONS
les 20 et 21 mai






Le Repaire accueille une vingtaine de jeunes de première et terminale d 'un lycée de la banlieue parisienne, Ils sont accueillis à la ferme et campent dans les prés. Ils se rendent au musée Soulages à Rodez. Ils travaillent à la réalisation d'un spectacle inspiré d'un fait divers. LA MAISON DE MARCEL.
Marcel, un agriculteur, possède des terres et des maisons situées près de Briançon dont la valeur immobilière suscite bien des convoitises... Aujourd'hui la maison de Marcel est devenue un lieu d'accueil pour les migrants.
Projet réalisé avec le soutien du Lycée Champlain de Chennevières-sur-Marne et de la Maison des Arts et de la Culture de Créteil (94).






RÉSIDENCES DE CRÉATION
JEUNES ARTISTES
du 16 au 25 juin
PRÉSENTATION PUBLIQUE
24 et 25 juin



COMPAGNIE BERG/LENZ DANGREAUX

YVONNE LA FEMME POISSON
À travers une libre interprétation de la pièce Yvonne princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz, la mise en scène et la réécriture de Lenz Dangreaux, Yvonne la femme poisson, propose une écriture scénique recentrant le travail autour des personnages principaux en redessinant la cruauté fondamentale des êtres dont le pouvoir absolu permet tous les excès.








AMANDINE LECUYER

IL ÉTAIT PLANTÉ LÀ
À l'aide de maquettes fabriquées avec des objets et matériaux du quotidien, Amandine Lecuyer réalise devant nos yeux, en direct, le film, Il était planté là. Une histoire absurde et fantastique projetée à l'écran simultanément à sa fabrication. La conductrice (incarnée par une membre du public) s'arrête, sort de sa voiture, et s'approche...
Une performance cinématographique mêlant réalité, fiction et absurde.






COLINE MIOSSEC
CARLOS ANDRES

RÉSONANCE
Ensemble ils créent Résonance. Une installation sous forme de fiction plastique et sonore, un paysage intime emprunt des fantômes passés et de la multiplicité des rapports que nous pouvons entretenir avec eux. Cette installation entre design et son, tente de capturer des moments de vies passées, des espaces parcourus en les assemblant, pour bâtir une nouvelle histoire.

PAYSAGE SONORE
Une rencontre avec l'écoute, où l'essentiel est de se déconnecter des stimuli visuels en laissant place à l'imagination.








STAGE de THÉÂTRE
du 13 au 23 juillet
REPRÉSENTATIONS
les 21, 22 et 23 juillet








COMPAGNIE LA RUMEUR/PATRICE BIGEL

LA NUIT DU REPAIRE
À la tombée de la nuit le Repaire s'éclaire doucement. On entend des sons, de la musique et le public est invité à se déplacer à l'extérieur des bâtiments de la ferme. Variation autour du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare. Si la nuit est le lieu de l’amour et du désir, c’est aussi parce qu’il fait noir, que règne parfois une grande confusion à travers les rôles que tiennent les personnages.



EXPOSITIONS
PHOTOGRAPHIES
SCULPTURES
du 8 juillet au 15 août

MARCO RICCIARDONE

SIRINO
Tout près de la côte tyrrhénienne, à la cheville de la botte italienne se dresse le mont Sirino. Lorsque l'été arrive, les habitants du village se rassemblent devant l'église prêts à accompagner la Madonne jusqu'au sommet de la montagne où elle reposera jusqu'au mois de septembre dans sa petite chapelle de pierres blanches. Marco Ricciardone, a accompagné les pas des fidèles, qui depuis près de 400 ans résonnent sur les flancs de la montagne. Il a immergé son appareil au cœur de la procession.









MYRIAM DROSNE

WHERE DO YOU COME FROM ?
Installation interactive, plastique et photographique qui interroge la notion de mouvement en opérant un déplacement de point de vue. Une invitation à faire peau neuve, symbolisée par une « robe mue » à habiter.

LES JOURS HEUREUX
Série photographique en noir et blanc. Que nous révèle le négatif d'une photographie, au-delà de l'image elle-même? Du petit théâtre balnéaire, les corps se déploient pour se jouer des convenances estivales et proposer au contact du regard, une histoire à réinventer.



DANICA BIJELJAC
DJILALI AMMOUCHE

QUE RESTE-T-IL DE LA LUMIÈRE DE NOTRE DÉSIR ?
Cette série se veut libre d'interprétation. Dans cette époque, que la photographe ressent comme troublée, elle invoque la symbolique des images pour leur pouvoir d'éveil du regard et leur invitation à déclencher un dialogue intérieur.


SOUS L'EAU DU SONGE MON ÂME A PEUR.
Amorce d'un spectacle photographique en cours. Qu'est-ce que cet homme n'a pas pu dire de son vivant pour que son image aujourd'hui tente, au travers de cette décomposition, de cracher ou de vomir enfin ?




VÉRONIQUE LAGARRIGUE

SOUS LE MASQUE OU LE RÉVEIL DE LA SÉRÉNISSIME
Nulle foule bigarrée sur le Rialto. Nulle gondole sur le grand Canal. Seuls quelques vaporetti égrainent les techniciens, machinistes et artisans qui vont donner vie à ce décor féerique et désolé, pour le flot touristique encore endormi qui envahira dans quelques heures la Sérénissime,
MÉTAMORPHOSES
La photographie est peut-être moins un art de l'exactitude et de la reproduction de la réalité, comme nous nous plaisons (trop ?) souvent à le croire, qu'un art de la métamorphose.Des métamorphoses en devenir. Un art du souvenir, rêvé ou vécu, senti ou palpable.



DENIS FAGEGALTIER
LE COEUR DU BOIS

Denis Fagegaltier travaille sur un tour à bois. Chaque pièce est unique, car les noeuds, les excroissances nous racontent autant d'histoires singulières qui sublimées par le geste du tourneur nous invite à le toucher.




RÉSIDENCE DE CRÉATION
TOM BOURDON - MARINE FLEURY
CARTE BLANCHE
CHANTAL GALIANA
du 2 au 15 août





TOM BOURDON
MARINE FLEURY

PUÉRIGRAVURE
Récemment devenus parents,Tom Bourdon et Marine Fleury s'attellent à capter l'esthétique issue de leurs expériences dans l'éducation d'un nouveau né. Cela leur permet de formuler une série de gravures relatant des traces, danses et tracas de leur vie de tous les jours, en utilisant la technique de la linogravure, du monotype ou encore du gaufrage.
Après avoir réalisé une première étape de recherche au sein de la bibliothèque de Najac en Aveyron, le duo poursuit son exploration de l'univers post natal au Repaire et expose les travaux réalisés au cours de la résidence.

CARNET D'UNE DRÔLESSE DU PORT DE LA LUNE
Les personnages qui peuplent le petit monde de Chantal Galiana ont réellement existé. Dans ses yeux défilent des visages, celui du cordonnier qui lui donnait ses premiers cours d'espagnol, ceux des copines de classe qui s'affichent comme une photo de classe de fin d'année...
Représentation le 5 août

TROIS POINTS BLEUS EN FORME DE V
Ces points bleus sont ceux d’un tatouage sur la main, qui signifie un rapport
conflictuel avec l’autorité. Cette fois c’est une femme qui est le fil conducteur de son récit. Sa tante Nicole. Cette femme affranchie la fascinait. Elle se souvient et l’on voit encore l’éblouissement dans les yeux de la petite fille, que rien ne prédestinait à être un jour dans la lumière.
Texte et jeu Chantal Galiana. Accompagnement à la guitare Nicolas Popowski. Avec la collaboration de l'équipe artistique de la compagnie La Rumeur. Création au Repaire
Représentations les 12 13 et 15 août
















Repérage(s)
du 6 août au 10 septembre 2022
1. ENTRELACS
Véronique Lagarrigue
Photographies

Apprentie photographe dès ses onze printemps, elle suit des études d’arts plastiques à Rodez et d’histoire de l’art à Toulouse. Ayant participé à plusieurs expositions collectives dans la région et au delà, elle présente au Repaire sa première exposition personnelle.?Celle-ci se compose de deux séries de photos prises entre 2013 et 2021. Au cours de ses pérégrinations, sensible aux ensembles architecturaux contemporains, elle est à la recherche de télescopages de lignes, de plans qui dessinent des espaces où le rapport à la réalité est mis en question, comme autant de fils d’Ariane réunissant les êtres humains. Sa vision des parcs urbains nous ouvre des espaces que les gens investissent, dont ils ont besoin et où ils s’abandonnent. De l’architecture à la représentation humaine, il n‘y a finalement qu’un pas. Elle tente de saisir des expressions fugitives, des regards, des émotions qui échappent au sujet photographié. Véronique Lagarrigue vous invite à partager ce cheminement.
2. JOURNAL ÉPISODIQUE
Jean-Charles Clair
Suite de croquis / performance

Décorateur de théâtre, scénographe. Il collabore avec la Compagnie La Rumeur depuis sa création. Il travaille également pour la danse et l’opéra en France et à l’étranger.
Le journal épisodique est une installation élaborée à partir d’une suite de croquis qui débute le 1er janvier de l’an 2000. Chaque dessin est annoté d’une date et parfois d’un lieu ou d’une impression. Il s’agit de dessiner, de fixer un ciel, des nuages en perpétuel mouvement. Est-ce une tentative pour parler du temps qui passe ou une façon de vouloir l’arrêter ?
Sur la période du 6 août au 10 septembre Jean-Charles Clair réalisera sur place une toile peinte monumentale pour un décor de théâtre, un des croquis servira de maquette.


3. ORCHESTRE
Denis Fagegaltier
Sculptures

Il commence à s’exprimer d’abord par la peinture puis expérimente différentes techniques de sculpture. Puis il travaille à partir de souches d’arbres et de morceaux de bois qu’il collecte dans la nature. Il donne libre cours à son imagination et fait naître autant de figures que les formes et les matières lui inspirent. Il se confronte aussi au métal. À partir d’outils anciens qu’il déforme, soude et polit, l’expression et le mouvement naissent de cette matière brute. Cet ancien agriculteur travaille quotidiennement dans son atelier à La Garrigue, où il rassemble une production importante de sculptures de bois et de métal.
Il présente au Repaire 16 musiciens et danseurs.

4. HENRY MONNIER (1799-1877)
Dessins originaux, Lithographies, Livres.

On associe souvent son nom à celui de Monsieur Prud’homme, ce type de bourgeois parisien du XIX° siècle qu’il inventa pour dénoncer la bêtise. Artiste doué, dessinateur, auteur dramatique, acteur, Henry Monnier a peut-être dû à cette dispersion la relative désaffection dont son œuvre a souffert. Le critique d’art l’a traité en auteur et le critique littéraire en caricaturiste. Pourtant l’œuvre graphique, littéraire, dramatique et sans doute le jeu même du comédien présentaient une remarquable unité : humour féroce au service d’une observation implacable des comportements, des tics, des travers de ses contemporains ; inlassable dénonciation de la sottise humaine.
L’œuvre d’Henry Monnier nous retient par la forte impression qu’elle nous laisse d’une multitude d’instantanés de la “réalité ” au dix-neuvième siècle.
Une série d’une cinquantaine de lithographies, une dizaine de dessins originaux et des éditions de ses ouvrages sont exposés.
5. UN CHAPEAU DE PAILLE
La Rumeur
Papiers, objets du quotidien, photographies.

Lorsque nous avons visité la ferme la première fois nous avons découvert un endroit où le temps s’était arrêté. Elle était restée fermée plusieurs années et elle nous livrait les traces de ceux qui y avaient vécu. Nous savions que pour nous approprier ce lieu il fallait le vider et ainsi en effacer l’histoire. ! Nous avons réalisé un reportage photographique et collecté, papiers, objets du quotidian qui nous semblaient autant d’éléments du scénario d’une histoire que nous allions tenter de reconstituer. C’est ce voyage dans le temps et cette tentative d’enquête que nous proposons au public. Nous l’invitons à rêver à son tour.
FR - EN - DE STOP x